CRÉACITY « LA VILLE DES MOTS » – 6eme C / ROCHECHOUART

COLLÈGE SIMONE VEIL, ROCHECHOUART

CLASSE DE 6ème C
Karen DELAGE, Professeur d’arts plastiques

Créer une ville imaginaire : « POLLUVILLE »

Le sujet…

  • Créer une ville imaginaire
  • La thématique de la ville sera : « la ville des mots »
  • Donner un titre à sa ville

Détaillons un peu…

  • C’est quoi une ville? Que faut-il pour avoir une ville?
  • Et une ville imaginaire, qu’est-ce? Où est-ce qu’on en trouve?

Des pistes de réflexion…

  • Des mots que l’on voit (façades, enseignes, publicités, panneaux…)
  • Des mots que l’on entend (dialogue, communication…)
  • Des mots pour exprimer des sons, pour évoquer des bruits (onomatopées…)
  • Des mots pour exprimer ce que l’on ressent dans la ville par les sens (toucher, odeur, son, goût, vue)
  • Des mots qui décrivent la ville ou qui racontent son histoire
  • Des mots qui font rêver…
  • Des maux dont souffrent la ville (pollution, bruit, solitude, embouteillage, violence…)
  • La classe de 6emeC a opté pour Les mots / MAUX DONT SOUFFRE LA VILLE.

Les différentes étapes…

  • la ville des maux en dessin (photo 1)
  • mise en commun, des idées en vrac ! « comment rendre visible les maux dont souffre la ville ? » (photo 2)
  • intervention du CAUE : conception d’une maquette sur le quartier du collège (photo 3)
  • Et voici, POLLUVILLE ! En confinement… (photos 4 et suivantes)

Bilan de l’expérience inachevée de POLLUVILLE

  • Les élèves ont voulu représenter la ville de tous les « maux » en mettant l’accent sur l’idée de pollution. Le plateau et les routes devaient être recouverts de plastique de poche poubelle et on devait rajouter des fils de fer enroulés de coton peint en gris pour relier les différents bâtiments.
  • Nous avons tous énormément regretté de ne pas pouvoir agencer tous ces bâtiments pour constituer POLLUVILLE.
  • Les élèves se sont beaucoup investis sur les maquettes durant le confinement et ont passé de bons moment de construction en famille.

Mots clés :
X
//]]>